Historique

À PROPOS DES ORGANISMES DE CONSERVATION

Les organismes de conservation forment le coeur de la conservation volontaire, l’un des trois principaux secteurs de la conservation de l’environnement au Canada. Ces groupes sont des organisations sans but lucratif et souvent caritatives, qui gèrent et protègent des terres privées par le biais de dons, d’acquisitions ou d’accords et de servitudes de conservation. Dans les dernières années, leur activité est devenue l’outil le plus dynamique pour faire de la conservation de la biodiversité en terres privées (Kalynka, 2020) mais leur existence et leur impact sont à peine reconnus par le public. Les mandats de chaque organisme sont spécifiques aux caractéristiques des sites que chacun protège, mais la raison d’être de tous les organismes de conservation est de protéger des milieux naturels d’importance ou des habitats fauniques avec pour mission d’en faire une surveillance et une gestion durable à perpétuité. Les organismes de conservation visent à protéger les terres pour les générations futures.

%

des organismes de conservation ont sécurisé des fonds d’intendance

organismes de conservation régionaux et communautaires à travers le Canada

Nombre total de volontaires, de membres d'un Conseil d’administration et d’employés

ALLIANCES

Le premier organisme de conservation (land trust) au Canada a été créé en 1919 sous le nom de Hamilton Naturalist Club, à Hamilton, en Ontario. Depuis, d’autres organismes de conservation ont commencé à apparaître lentement à travers le Canada et dans les années 1990, ils ont commencé à se regrouper pour former des alliances. Ces organisations-réseau s’unifient en une voix, et amplifient la force et augmentent les ressources des organismes de conservation membres. Dès 1997, trois alliances étaient créées en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec, et leur mission se poursuit à ce jour. Land Trust Alliance of British-Columbia (LTABC) rassemble actuellement trente-cinq organismes de conservation et représente plus de 1 000 000 acres de terres protégées. Tout comme lui, Ontario Land Trust Alliance (OLTA) protège actuellement plus de 100 000 acres et le Réseau de milieux naturels protégés (RMN) au Québec représentant près de quarante organismes de conservation et protège près de 160 000 acres.

En savoir plus sur les alliances ici.